Comment surmonter le « Baby blues » après l’accouchement ?

Avoir un bébé est une expérience stressante, même si vous l’attendiez avec impatience et que vous aimez votre enfant. Compte tenu du manque de sommeil, des nouvelles responsabilités et du manque de temps pour soi, il n’est pas surprenant que beaucoup de nouvelles mères ressentent un véritable tsunami émotionnel au sortir de l’hôpital. Mais pas de panique, cet état passager est certes un moment désagréable à passer mais des solutions existent pour l’atténuer.

Qu’est-ce que le baby blues ?

Le baby blues, aussi appelé syndrome du post-partum, est un sentiment de tristesse que beaucoup de femmes ressentent dans les premiers jours qui suivent l’accouchement. Ce syndrome est causé par un changement soudain d’hormones, combiné au stress, à l’isolement, au manque de sommeil et à la fatigue. Ce syndrome peut durer quelques semaines. La maman est alors en proie à des sentiments inattendus de tristesse, d’irritabilité, mais également à de l’agitation ou de l’anxiété.

Quelles sont les causes du baby blues ?

Elles peuvent être nombreuses. Voici une liste non exhaustive :

  • Après l’accouchement, il y a déjà un grand changement qui s’opère au niveau des hormones. L’œstrogène et la progestérone chutent brusquement, d’où le changement brutal d’humeur
  • L’accouchement est un travail physiquement épuisant suivi d’un retour à la maison où la femme peut se sentir désorientée, le tout aggravé par les exigences des soins à apporter au nouveau-né 24H/24 – peut faire que toute nouvelle maman se sente dépassée
  • L’accouchement entraîne de nombreux changements physiques et émotionnels. Il se peut que vous ayez à faire face à des douleurs physiques dues à l’accouchement ou à la difficulté de perdre du poids, ce qui vous fait douter de votre attractivité physique et sexuelle
  • La culpabilité lorsque vous voyez votre bébé car vous pouvez être aux prises à des émotions contradictoires concernant votre nouveau rôle de parent
  • Si vous rencontrez des difficultés pour l’allaitement (mamelons douloureux, engorgement…), cela peut accentuer la sensation de difficulté
  • Du stress peut jaillir dans votre relation amoureuse et vous faire demander si votre vie sentimentale redeviendra un jour ce qu’elle était, puisque le changement d’organisation et l’absence d’intimité ne s’applique pas qu’à la maman. C’est toute la relation avec le conjoint qui est bouleversée

Baby blues : Comment passer le cap ?

Quels sont les moyens pour gérer le baby blues ?

Gardez à l’esprit que le baby blues s’estompera probablement au bout de quelques semaines, à mesure que vous vous adapterez à votre nouvelle vie. Voici quelques conseils pour vous aider à en sortir :

  • Ne vous mettez pas trop de pression. Après quelques semaines, vous vous sentirez de plus en plus à l’aise dans votre nouveau rôle de parent. N’oubliez pas qu’il n’existe ni parent parfait ni bébé parfait
  • Ne faites pas cavalier seul. Gérer un nouveau-né est une lourde tâche, n’hésitez pas à demander de l’aide auprès de votre partenaire, vos parents, sœurs ou amies
  • Soyez bienveillante envers vous-même. Ne vous jugez pas et pensez à vous faire plaisir sans remords sans quoi vous ne garderez pas le cap. Pour s’occuper correctement des autres il faut déjà s’occuper correctement de soi. Regardez un film, prenez un bain, sortez faire un diner romantique avec votre partenaire en confiant bébé aux grands-parents mais gardez en tête qu’il faut conserver cette « bouffée d’oxygène » occasionnelle car s’occuper de bébé et des tâches ménagères en permanence vous fera craquer psychologiquement
  • Sortez de la maison. Le changement d’environnement fera un bien fou à votre mental, surtout que vous pourrez emmener bébé et en profiter tous les deux (les balades aident souvent à calmer bébé et l’endormir)
  • Mangez sainement. Les nouvelles mamans sont souvent trop occupées à nourrir leur bébé et s’oublient elles-mêmes, grosse erreur car l’hypoglycémie fait chuter le niveau d’énergie ainsi que l’humeur. N’oubliez pas de manger équilibré (féculents, fruits, légumes, protéines…) et de prendre quelques encas en cours de journée
  • Restez hydratée. Les nouvelles mamans, surtout celles qui allaitent, ont besoin de s’hydrater. Garder toujours proche de vous une bouteille d’eau (ou jus de fruits ou eau aromatisée) en veillant à boire minimum 1,5 litre par jour
  • Reprenez doucement le sport. En plus d’être excellent pour la santé et le moral, le sport est un formidable « médicament » pour traiter la dépression, alors plus vite vous vous remettrez en mouvement, mieux ce sera. Pas besoin d’en faire trop : même une simple marche de 30 minutes par jour fera des merveilles. Pour celles qui ne sont pas très fan du sport en général, il y a l’alternative douce du yoga qui consiste en des étirements et à une souplesse du corps. Très efficace, votre corps vous dira merci, de plus vous vous sentirez mieux mentalement.
  • Pratiquez la méditation de pleine conscience. Son efficacité n’est plus à prouver, elle permet de se sentir plus calme et plus énergique. Elle peut également vous aider à prendre conscience de ce dont vous avez besoin et de ce que vous ressentez
  • Ne lésinez pas sur le sommeil. Huit heures est un minimum même si cela vous semble un luxe inaccessible quand on s’occupe d’un nouveau-né. N’oubliez pas que le manque de sommeil accentue la dépression. N’hésitez pas à demander de l’aide autour de vous pour faire une pause et pensez à faire une sieste

Pour en finir avec le baby blues !

N’oubliez pas que vous n’êtes pas seule. Être nouveau parent est un travail difficile et un nouveau rôle à endosser. Le baby blues est très fréquent donc pas d’inquiétude. N’hésitez pas à demander de l’aide même si ce n’est pas chose aisée pour certaines personnes et si vous ne parvenez toujours pas à faire face à cet état, consultez votre médecin généraliste, qui sera une mine d’informations sur les traitements et possibilités d’orientations. Si vous souhaitez avoir de plus amples informations sur la parentalité en général ou sur les enfants, rendez-vous sur ce site.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

KidClap
Logo